Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire des Transports en Commun de Lorient

Histoire des Transports en Commun de Lorient

Blog consacré à l'histoire des transports en commun de Lorient, associé à la page Facebook.

Quelques notes sur les TAL (Taxis et Autobus Lorientais)

Quelques notes sur les TAL (Taxis et Autobus Lorientais)

Dès 1928, André Duparc et Rolland Carriguel avec leur Société des Taxis et Autobus Lorientais, assurent la liaison Lorient - Larmor.

6 octobre 1932 : inauguration de la ligne Lorient-Hennebont, entre la Place du Morbihan et la Place du Marché à Hennebont, assurée par deux autobus.

29 novembre 1932 : service d'autobus allant de la Gare du P.O. à la Perrière.

10 mai 1939 : Eugène Ernest Guichet, entrepreneur de transports, demeurant à Lorient-Plage, commune de Larmor, a vendu à Rolland-Henri Carriguel, entrepreneur de transports, demeurant à Lorient, 11 rue Victor Massé, l'exploitation d'une ligne de transports par autocars, Lorient-Larmor -Lorient-Plage - Kerpape-Lomener.

12 et 29 avril 1940 : François Hyvair, transporteur et sa femme, cèdent à Rolland-Henri-Pierre Carriguel, transporteur, le droit d'exploitation des lignes d'autocars Lorient-Larmor, Lorient-Kernével-Toulhars et Lorient-Fort-Bloqué.

En 1950, les T.A.L organisent, l'été, des circuits touristiques au départ de Larmor-Plage et de Lorient.

Avant septembre 1977, accord provisoire des TAL avec le SIVOM et la CTRL pour les liaisons Larmor-Plage - Lorient et Kerroch - Fort-Bloqué - Lorient.

Avant 1989, les TAL sont devenus Carriguel Voyages.

En 1999, Carriguel Voyages n'existait plus, et leur siège social rue du Couedic est démoli pour faire place à une résidence.

Photo : un autocar des TAL, à la Gare Routière de Lorient. Archives de Lorient , 5 Fi 3407, publiée avec leur autorisation.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Leonard 02/11/2016 07:47

Quelle belle image. On croirait que le temps s’est arrêté d’avancer. Je me sens presque projeté au tout début de la ligne, attendant que le chauffeur se décide à mettre le contact.